Face à des propositions contrastées FO choisit la cohérence

Face à des propositions contrastées FO choisit la cohérence

 

La Direction a organisé deux réunions de négociations concernant 3 accords différents :
Accord relatif à la compensation de la diminution de rémunération liée aux majorations d’horaires décalés
Avenant N° 1 à l’ATGPEM 2016-2018 complétant le chapitre 3, titre 2 « Dispositifs pour faciliter et accompagner les mobilités et reconversions professionnelles »
Avenant N° 2 à l’ATGPEM 2016-2018 complétant le chapitre 4 « Renforcer l’accompagnement managérial et le développement des cadres et de l’encadrement »
Le premier découle de l’accord de 1992 qui traitait des compensations de pertes de majorations d’horaires décalés en cas de mobilité professionnelle et de modification collective d’horaire de travail.
La Direction considérant l’accord de 1992 incomplet et complexe propose trois nouveaux accords censés être plus cohérents.

bandeau  coherence
Les syndicats signataires de l’ATGPEM et la Direction ont trouvé cohérent de traiter l’accompagnement des mobilités et des reconversions professionnelles (avenant 1) et le renforcement de l’accompagnement managérial, le développement des cadres et de l’encadrement (avenant 2) comme des avenants de l’ATGPEM.


Logo FO Air France petitNos commentaires : L’accord de 1992 ne couvrait pas toutes les situations et selon la Direction amenait à des interprétations qui entraînaient des traitements différents selon les secteurs. FO n’avait pas signé l’ATGPEM car nous avions estimé que cet outil d’aide à la restructuration n’offrait pas de garanties et d’avantages suffisants pour les salariés. La garantie d’emploi à la veille d’un PDV aurait dû s’accompagner d’une garantie de maintien dans le bassin d’emploi.
De fait, nous ne pouvons pas signer les avenants 1 & 2 car cela nous imposerait d’adhérer à l’ATGPEM. Intégrer une partie de l’accord de 1992 (qui était à durée indéterminée) à un accord triennal constitue en soi un recul.
Les instances Force Ouvrière ont donc voté pour la signature de « l’Accord relatif à la compensation de la diminution de rémunération liée aux majorations d’horaires décalés » et contre celle des deux avenants.

.                                                                                                Christophe Malloggi
.                                                                                                Secrétaire Général

télécharger   PDF

Pas de commentaire

laisser un commentaire

Vous devez être Connecté pour laisser un commentaire.